Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2006

Sa promet ...

medium_aspe_jo.3.jpgJeudi dernier le téléphone sonne, au bout du fil, un de mes cousins que j'ai plus vue depuis longtemps.
La disussion tourne biensûr autour de la pêche et là je me dis que tant à faire il à cas venir passer quelques jours à la maison, histoire de voir un peu comment il a évolué.
Je le récupère donc à la gare vendredi et direction un coup du soir.
Malheureusement pour nous et comme souvent durant ce magnifique moi d'août (pluie depuis 3 semaines avec des températures fleurtant avec les 14 °C) les poissons ne sont pas actifs.
Le lendemain le rendez vous est pris avec ces messieurs les aspes, et après s'être fais saucer quasi toute la journée on arrivent finalement à décapoter avec un aspe (photo ci-dessus).
Super !!! c'est donc surmotivé que le lendemain, on prend la direction du stock pour pêcher en bateau.
Le temps est magnifique, les nuages sont tanquées quelques mètres au dessus de nos têtes et l'eau est claire comme une flaque d'eau sur un petit chemin de terre.
On se débine pas c'est parti, le waououane et le zodiac sont mis à l'eau et toute l'équipe se met en action de pêche (Taylan, Marc, Céline, Lionel, Johannes et moi).
Queqlues longues heures plus tard je décide de mettre fin à ce calvère, en effet sur la journée on aura pas vu l'ombre d'un poisson et en plus j'ai même réussi à perdre un canne dans l'eau.
C'est donc au bord de la crise de nerf que je reprend la route vers Haguenau, mais en cours de route Taylan me lance: "on va pas se laisser faire comme sa; viens on tente un coup du soir sur stras !!!".
Je me suis dis sa c'est une idée à la con.... "je suis partant !!!"
On arrive donc à stras, et quelques instant plus tard me voilà pendu à jolie broc (environ 85) qui a craqué sur mon spinner maison "rose gay pride", je le bride et hop !! décroché au bord.
Bon c'est pas bien grave disons que c'est ma journée.
Je met un spinner à mon cousin et lui dis de pêcher lentement, et la réponse ne se fais pas attendre....pendu !!!!medium_broc_jo.jpg
La canne plie sous les assault du tonton et je me rend vite compte que c'est sérieux, je descend donc l'échelle la pince à la main, le voilà...
C'est fou sa, encore un jolie brochet, je le pince, le soulève et clac !!!!
Le voilà retombé dans l'eau, je reprend mon souffle, le revoilà, le pauvre à la mâchoire fracturé en deux!!!
Je suis dégouté, mais je garde quand même mon sang froid pour trouver, enfin, le moyen de le sortir de l'eau.
Ouf !!! c'est le mot, sa y'est mon cousin a enfin décapoté et de quel façon en plus, le brochet mesure environ 1.07 (environ car ne disposant pas de prise sûr vu la blessure du brochet, on a eux beaucoup de mal à le manipuler).

medium_broc_tiasjo.2.jpg

Mon jeune cousin Johannes a vraiment géré du début à la fin, félicitation pour ce superbe brochet !!!!!
Après un moment d'euphorie ponctué de deux autres brochets (décrochés sous la canne) la pression redescent et je commence à cogiter.
Je suis dégouté que ce poisson soit reparti à l'eau avec un machoîre inférieur fracturé, comment faire pour éviter sa?
Mais sa mes petits coquinou, on en reparlera une autre fois.

A plus les guss Tias.

Les commentaires sont fermés.