Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2008

Session morilles …

4564c2e6106f2ba961b65b9a05bd2343.jpg

Ayé les beaux jours reviennent et la nature sort enfin de sa torpeur pour nous offrir un spectacle de toute beauté, les rivières s’éclaircissent et les éclosions se multiplient.
Le long week-end du premier a poussé tout le team à s’expatrier aux quatre coins de l’Europe, en effet Marc, Céline et Mehdi optent pour une session Bass à Lugano en Suisse alors que Ludo et Ken prennent les voiles pour la bretagne.
Quand à Frank il passe la frontière direction la hollande et me voici donc seul ici pour un magnifique week-end à rien faire.
Je prend donc aussi la tangente et met le cap pour la vallée de mon enfance, celle du Danube et de ces belles truites.
Mercredi soir j’arrive enfin chez ma grand-mère la bagnole chargé de matos de pêche et d’espoirs d’une session mémorable, en effet sa fait plus de 7 ans que je n’ai plus pêché la petite rivière de mon enfance « la schwarzach ».
Le programme est simple, déboîter les grosses truites à la mouche, si les éclosions et le temps le permettent, le rêve d’une belle truite prise en sèche tombe rapidement à l’eau, quand je vois l’état de la rivière.
Il y’a une semaine, une crues est passée par là, et la gestion des cours d’eau à l’allemande n’a rien arrangée, les radiers sont lessivé et les galets blancs comme neige alors que les tronçons en amont des moulins se sont envasé sur plus de 800 mètres.
Apparemment c’était trop compliqué d’ouvrir les moulins, bon tampis pour la mouche on va régler nos compte aux leurres.


Il est 7 heures du mat et j’ai pas dormis de la nuit, j’étais comme un gamin la veille de l’ouverture, la miss pointe le bout de son nez en se demandant pourquoi… se lever aussi tôt ?
Double café dans la tronche et c’est parti, le temps est magnifique, grand soleil et vent du nord, rien de très bon en perspective, mais je ne me laisse pas démonter.
On attaque un bief super pêché, bfreeze 65, bevy crank et bevy vib, c’est parti !!!
Dix lancés plus loin je croise mon cousins qui se fou de ma gueule en voyant la taille de mes leurres, la sanction tombe immédiatement, 44 cm.
4dcc524cf477cdcfeaeb3f77cffdc3ed.jpg

Il est vert, et moi aux anges, sa promet …
On continue donc le bief et à ma grande surprise ni moi ni la miss n’allons retoucher un fish, les poissons sont callés certes mais la rivière a bien changée, il n’y a plus de poisons de petites tailles.
On reprend donc la route vers un autre secteurs, qui étais à l’époque, le plus prolifique.
Vu que les poissons sont callé, je passe les postes à vitesse grand V en ne pêchant que les postes marqués alors que la miss et Lorentz insistent en peignant la rivière dans ces moindres recoins.
J’arrive sur un beau radié et « bim !!! » petite touche, c’est dans la boite, ah voilà qui me rassure sûrement une petite truite.
c8bc7cb32302945a067e2c34baadb727.jpg

Erreur il s’agit d’un saumon fontaine, une petite photo et sans me poser de questions on reprend notre périple.
30 mètres plus loin Hasiye prend une masta touche, elle ferre, le poisson se retourne et se décroche.
Ce que je viens de voir est impressionnant, la pauvre vient de perdre un fish d’environs 60 cm, dommage.
Nous repassons sur la zone un peu plus tard et je mets un poisson de plus de 40 au sec.
f8150e3228e3f5fc808bc801c7200687.jpg

e25c3b37ec8900e4767681e8fe6d77a7.jpg

A mi parcours on décide de changer totalement de spot pour attaquer des zones avec un peu plus de poissons de petites tailles, il faut que la miss touche sa première truite.
Nous arrivons sur un moulin et là c’est parti pour un festival, la miss touche enfin sa première truite de 35 et le Lorentz enchaîne 4 saumons fontaine et une arc toute pourri.
5040ce9fe1559f8ef41615e7b4a631ae.jpg

213dede260a1482ff06c9bf633206eda.jpg

d6836b296ff78e60c7a18cb72b7b42f3.jpg

Bilan de la matinée peu glorieux quand on connais le potentiel de la rivière, de plus l’interdiction d’introduire des arcs n’a rien arrangé, en effet il y’a quelques années, l’association balançais un peu d’arcs de très petites tailles (6 cm), une souche non triploïde qui se reproduisais bien dans la rivière.
Du coup on avait de magnifiques poissons de sport avec des spécimens atteignant 70 à 80 cm, de la bombe !!!
L’interdiction n’a rien donné de bon puisque l’association a décidé de balancer des saumons fontaines à la place des arcs, une pure connerie en somme, on se retrouve maintenant avec des ragnotes de 25 cm à la place des poutrasses de 70 cm de l’époque.
Vive les écolos, et merci encore.
La journée va se terminer sur un score assez honorable, puisque je vais finir avec une trentaine de poissons dont 5 de plus de 40, mon cousin quand à lui aura une vingtaine de fish et la miss terminera difficilement avec un seul fish puisqu’elle en perdra pas mal.
9a06b38a73c6a8d3035f123d62c11d9d.jpg

472d3d816fad892ae0d00b33f2f20873.jpg

6b4f6e04d2825697106c55b9df0e201f.jpg

Seul petite ombre au tableau, la casse d’un poisson de 60 cm condamné par le bfreeze qui obstrue la bouche.
Samedi, après une journée de pause, a rien branler mise à part une session gansta sur un petit ruisseaux, j’opte pour une sortie Danube…
Voilà qui est dis, je suis à bloc, les boite sont rangé comme il se doit et mes cousins hallucinent sur la tailles de leurres que je sélectionne, en effet mes armes saurons des bfreeze 100 et 128 et des flash minnow 100 et 120.
La nuit sera aussi courte que la veille, les souvenir des grosses arcs de 80 et des chasses de huchons me hantant indéfiniment, j’ai beau me doper à la bière, rien à faire.
Nous y voilà, le Danube est encore bien haut, et l’eau un poil piquée, sa pourrai être très bon.
02c3930e97830b093edd297f8eea6981.jpg

Après une heure de pêche sans voir l’ombre d’une nageoire, la désillusion et l’amertume sont complète, 17 euros de cartes pour sa …
Je croise un pêcheur, et après discussion je me rend compte que mon cousin avais raison, le bief est mort.
Interdiction d’introduction des arcs en ciel + mauvaise gestion du bief + cormoran super protégé ont eux raison de cette zones à gros ombres et à truites King size.
Pendant ma discussion, je vois Hasiye se baisser et ramasser une magnifique morille, du coup elle va rapidement remballer et se mettre en quête d’une bonne omelette en guise de réconfort.
bd0612f2e28d8b40ccb080588d04ae28.jpg

Je vais quand à moi peigner encore et encore les veines d’eaux sans apercevoir ne serai-ce qu’un banc de vairons.
Il est midi, je remballe également et c’est parti pour une session morilles, qui s’avérera être la bonne solution, le bilan surprenant de la journée et un bonne trentaine de morilles et pas un fish.
Après nous être délecté d’une bonne omelette les questions me viennent, comment peu-t-on en arriver là en aussi peu de temps ?
Sa fais un moment que je me disais que les allemands allais tôt ou tard payer leur mauvaise gestion des ressources, c’est chose faite.
L’obligation de tuer tout poisson maillé, doublé d’une philosophie d’introduction plutôt que de protection ont eux raison de la magnificence des cours d’eaux.
Cependant je ne peux pas m’empêcher de me poser la question du cormoran, c’est bien souvent une excuse trop facile mais sur des populations d’ombre mon avis est un peu plus mitigé.
Le lendemain, les cousins débarquent et après discussion il me certifie que le petit ruisseau traversant le village et servant de dépotoir est infesté d’ombres.
1fc1298c97ffb7a4ae5e430de5a52248.jpg

90faa2f319a4b495a54e915f2cd10599.jpg

Je veux voir sa, les cousins entreprennent donc vite une pêche de manouche à la main et l’épuisette, et le constat est surprenant, en moins de 15 minutes ils vont capturer plus de 20 ombres, quelques fario et même un omble chevalier en bien mauvaise état.
a01b577c98db5a0a6e9070bb7bd5bec2.jpg

Nous allons donc remettre tout ce petit monde dans la rivière histoire de voir si ces derniers s’y plairont.
595b3e7ce102ec857414bea97e8c7a29.jpg

Voilà le week-end se termine, et c’est bloqué dans les bouchons, que je commence à cogiter, les ombre ont sut survivre dans un ruisseaux tout pourrave mais sans prédation des pêcheurs ni des cormorans, on peut alors se poser la question : ont-ils vraiment décimé les populations du Danube ?
Où est-ce la mauvaise gestion qui est en cause ?
A cette question je ne serai répondre, mais comme quoi aucun endroit aussi magnifique qu’ils soit n’est à l’abris d’un déclin de sa qualité halieutique.

Commentaires

Wouaouh, ça c'est des jolies truites.
Très beau report, c'est émouvant et on sent l'affectif de nos souvenirs d'enfants.
En ce qui concerne notre expédition suisse, pas de quoi en faire un report: période loterie, on a joué, on a perdu. Mais on est pas passé loin des belles pêches, j'en suis sur. Une semaine de beau temps a manqué avant notre arrivée.
morkus

Écrit par : Morkus | 15/05/2008

Salut Mathias!

Une belle petite virée et de jolies truites, mais comme tu le dis, quel dommage d'avoir arrêté d'introduire des bébés arc et de faire à la place des ombles de fontaine...

Sinon, bon courage pour le street fishing ce week end et à lundi avec Laurent...

Écrit par : Alex le chiro | 16/05/2008

super reports mat, sympa les truites!!!

Écrit par : vin's | 18/05/2008

Les commentaires sont fermés.