Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2009

Session déflorage …

Je vous vois venir, et non il ne s’agit pas du récit d’une partie de jambe en l’air avec une jeune demoiselle qui n’aurait pas encore goutté aux joies du maniement de la gaule.
Nous avons enfin reçu notre dotation avec Arnaud et pour le coup je me retrouve avec un joli fagot de cannes toutes neuves qui ne demande qu’à treuiller du fish.
Je n’avais pas prévu de retourner pêcher avant l’ouverture, car la pêche à pieds commence à me sortir par les oreilles et en plus les bass ne devrais pas tarder à frayer.
Malgré tout après une magnifique journée passée à courir après une clé à bougie pour finir la révision de mon bateau, j’ai décidé d’aller faire un petit tour avec la miss.
A peine arrivé sur place, je m’arrête de suite pour tenter un bass en cours de route, en effet les spot est trop jolie il dois forcement y avoir un fish.
Je pitch vite fait mon jig pendant que la miss guète pour voir si le gardien n’est pas dans le coin, je commence à ramener à fond pour passer un herbier et je vois déjà un « V » se dessiner je laisse alors redescendre le jig, le fil se tend, je ferre !!!
C’est dans la boite, c’est pas gros mais sa fait plaisir de commencer comme sa.

PICT0016.JPG


On poursuit notre infiltration pour arriver sur le spot, ou j’avais il y’a peu, fait bouger du fish.
Je change mon montage pour passer en buzzing, histoire d’être sur de pas dé foncer un nid car même si les fish ne sont pas encore prêt, on est jamais à l’abris d’un couple un peu en avance.
Je pitch mon grub sur la strike zone et à peine tombé, je me fais aspirer, je tend le fil et ferre !!! Mais malgré les 7’’ de ma TLC, le fish se décroche sur le premier rush …
Voyant ça, la miss se décide enfin à pêcher, elle monte une bazirisky et commence à prospecter les herbier.
Pour ma part je continu sur la strike zone, quand un suiveur se manifeste, j’accélère pour passer un herbier et laisse retomber le grub derrière. Le bass fonce pour passer au dessus de l’herbier et s’empare du grub.
Le ferrage est immédiat et le combat peu équitable, je sort un petit bass bien énervé et tente une petite photos avant de le remettre à l’eau.
La miss quand à elle décroche sons premier fish malgré un ferrage digne d’une séquence de vidéos jap.
On change donc de canne, je prends la sammy spéciale et Hasiye s’empare de la « sanctionneuse ».
Elle refais monter un jolie fish et malgré la puissance du ferrage, le poisson va se décrocher.
L’adrénaline commence à monter, quand je me fais prendre au démarrage, et voilà la TLC sammy est elle aussi dépucelée.
Une petite photo de mon modèle micromachine et c’est repartie !!!
Deux lancés plus tard j’entends un gros gobage, je tourne la tête et vois le fil de la miss se tendre, elle baisse la scion des 7’’ de carbone, tends le fil, et envoi un maxi ferrage !!!
Le fish sonde et fonce vers elle, je la vois un peu paniquer en train d’essayer de récupérer le mou, le fish tente une chandelle, mais c’était sans compter sur un droppage dans les règles.
Le fish est au sec, il est magnifique, voilà que la miss me met la fessé avec un bass d’un bon 45 bien trempé.

PICT0018.JPG

 

PICT0024.JPG


La séance photo se transforme en épreuve de force, et oui qui a dis que porter un bass de 45 à bout de bras c’est pas du sport.
On arrive finalement à shooter une jolie photos et le maxi repart à l’eau.
Voilà pour ne pas changer la miss fait des sciènes en pêchant comme elle en a envi, comme quoi le tout c’est d’y croire.
L’heure tourne il va falloir se speeder, on passe donc à mac 2 sur les herbiers et la miss continu son festival de touche.
Finalement elle se fais prendre juste devant les pieds par un petit bass bien gras et vu qu’elle à compris les avantage du droppage, ce dernier n’a aucune chance.

PICT0027.JPG


Pour ma part je fini par me décider à mettre du bruit et passe en buzz bait power, au premier passage un bass monte devant moi.
Je repasse et rebelote, mais la raclure ne prends toujours pas, je m’écarte donc quelques mètres plus loin et retente ma chance.
Cette fois ci c’est la bonne, le bass crève la surface et le fil se tends, mais malheureusement c’est de nouveau un pin’s.

PICT0032.JPG


Finalement on s’arrête là, le contrat est rempli, les deux nouvelles Rod sont dépucellée avec pas moins de 6 bass en une heure de pêche.
Comme quoi les journées pourri ne se termine pas forcement comme elle ont commencées et c’est là qu’on se rends compte pourquoi on aime tant la pêche.
Voilà pour ce qui sera sûrement une de nos dernière sortie bass avant la trêve de la fraie, car même si les fish n’était pas encore prêt à frayer sur ce spot, sur certains autres ils ont déjà commencer à se faire enmerder par des pêcheur peu scrupuleux.

Ps: avis au chercheur de spot, j'ai un petit indice pour vous, c'est toujours pas bordeaux lac ...

Commentaires

Salut Thias...ca fait quelque temps que je lis avec plaisir tes CR...c sympa que tu sois arrivé en gironde...j'suis pas un chercheur de tes spots...j'les connait deja...par contre ca serai cool que les pecheurs qui vont faire le spot que tu viens de decrire soit plus vigilant avec le garde ...il commence à en avoir marre de voir des fisheurs coté privé...et il commence à nous casser les cou...lles avec ca... donc je te suis pour le "floutage" des photos parce qu'a force je suis sur qu'un jour nous ne pourrons plus y retourner tranquillou...je suis sur que tu comprendra mon message
A+ au bord de la water

Écrit par : ludo | 17/04/2009

Bien compris, je sais bien que certains ne fond pas gaff et qu'ils éxagère.
Pour preuve moi même je me suis fait interpellé une seul fois pour dire à quelle point je suis discret.
C'est vrai que je n'ai pas floutté ces photos là par manque de temps mais sa peux encore se faire.

Écrit par : tias | 17/04/2009

Je vous envie un peu.
Notre quotidien c'est shad, spinner, saucisses et parfois quelques bonnes surprise à moustaches ou plus piquantes...
le BB me manque!
ça doit être la fête pour hasiye, enfin des pêches un peu moins abstraites. je pense que je ne la reconnaitrai plus pêcher la prochaine fois que je la verrai.
biz à vous deux

morkus

Écrit par : morkus | 20/04/2009

Les commentaires sont fermés.