Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2010

Power bète power ...

Samedi dernier, le temps été annoncé crassou, comme depuis plus d’un moi on se prend toute la pluie qu’on a pas eux cette année dans la tronche. A ce jeu là on a beau faire les beaux, nos bateaux et nos corps subissent les assauts des entrées maritimes qui transforme le lac en mer tous les 15 minutes avec de grosses rafales glacées et des gros grain de pluie, neige et grêle …

Les pêches de merde s’enchaînent et se ressemblent mais malgré tout on persiste à aller pêcher encore et encore …

Ce samedi la victime est toute choisi, sa sera Etienne que je n’ai pas eux de mal à convaincre après les quelques tournées servi par notre pote LUIS à la Calle.

Samedi, départ 10 h comme des touristes, l’Xpress est attelé au 4x4 mobile de Etienne et nous fonçons en direction des grands lacs malgré les retours mauvais que nous avons eux des autres. Le bateau est à l’eau vers 11h après avoir esquivé Ricard man qui à tenter de nous leurrer avec le master coloris de Lacanus, le jaune bien sur…

Au lieu de partir gratter comme des jambons dans le profond, Etienne m’oriente plutôt sur une pêche dans les 4 mètres d'eau, d’après lui les bait fish rentrent dans les ports et les pikes et sandres devraient pas être bien loin.

P1060179 [1600x1200].JPG

Première dérive, on se complète mutuellement en pêchant au shad en linéaire tout les deux, Etienne est en orange avec un Giant Ripple Shad et moi je change de shad tout les 4 lancés.

Finalement j’arrive à prendre une saucisse qui viens se suicider sous le bateau et le pauvre subira un maxi ferrage de ma LC pitching 7 pieds. On replace le bateau, le vent souffle fort et les grains passent en nous glaçant les mains.

Seconde dérive, je change encore et toujours de bait pour trouver le bon combo, finalement je passe avec ce qui est devenu mon classic, un Ripple Grub Bulk en 16 cm coloris perche. La réaction ne se fait pas attendre, je prend un gros mou, lui prends un gros ferrage dans la tronche et voici mon second Pike…

P1060184 [1600x1200].JPG 

Vu les pêche de merde que j’ai fait cette année sur ce lac sa sent la pêche de l’année.

Le grain passe enfin et le soleil ressort, on retente une dérive, Etienne prends une grosse croquette sous le boat et surprise !!!!! Comme dirai Fil voici Davy croquette qui à croqué et craqué son slip en gobant le Ripple Shad Giant orange de Etienne.

P1060187 [1600x1200].JPG

P1060191 [1600x1200].JPG

Et voilà la prophétie est en cours et je perd ma concentration grâce à ce conard de sandre qui me fait douter de mes choix, y’a 5 minutes je pêchais le Pike maintenant je pêche ni l’un ni l’autres …

Etienne quand à lui ne change rien il prend un gros mou et casse au ferrage !!! Et voilà il viens de perdre son titulaire et son personnal best et pestera tout le reste de la journéee après ce Pike voleur de shad qui lui a volé son seul ripple orange. Le vent tombe gentiment et le soleil sort son nez, manque de bol les fish eux lâche l’affaire et les touches disparaissent avec le soleil. On part se perdre en eau profonde pendant une bonne heure et à part 3 bonne poussés inferrables on ne verra rien d’autre qu’un écran de sondeur désespérément désert.

On rentre finalement sur le spot de départ, je change tout et test les leurres souple de mister Alban, Castaïc Jerk J series. Convaincu qu’il n’y pas une perche à faire, la polémique est lancé sur le bateau et les vannes fusent, premier cast, j’anime à peine le bait en linéaire et première perche. Je marque le point alors que Etienne n’est pas convaincu que les perches se trouvent là, on repasse encore une fois avec le frangin du Jerk J mais en swimming cette fois ci et seconde perche au bateau.

P1060195 [1600x1200].JPG

Les brochets, quand à eux ne croquent plus, visiblement le vent tombant a stoppé définitivement l’activité de ceux-ci. Les perches elles aussi ont disparues, je passe alors au Split Belly et me fait prendre sur le fond, le fish refuse de monter mais ne se bas pas des masses, je me méfie en pensant avoir la surprise d’une poutre mais Etienne est catégorique sa dois être un encore un shallow zander.

P1060197 [1600x1200].JPG

P1060199 [1600x1200].JPG

Après cette énième démonstration de la débilité de la pêche en ce moment, on tente le tout pour le tout en pêchant en verticale dans 3 m…

Je monte donc le classic Super Fluke bait fish silver et on commence un petit tour de chauffe, un écho sympa arrive au sondeur et je perds le contact du leurre, je baisse le scion et ferre comme j’ai l’habitude de ferrer en verticale, à savoir comme un porc !!! Je pense que si lres sandres devaient donner un surnom à mes leurres il l'appelrai l'élastic ascentionnel...

La sanction est immédiate, j’ai l’impression d’avoir ferré un bloc de béton, la tresse explose sans même que le poisson ai bougé… Etienne est mort de rire et je viens de comprendre les limites de la verticale dans 3 mètres d'eau.

La nuit pointe le bout de son nez, Etienne déplore le fait de ne pas avoir pris de Pike aujourd’hui, la touche libératrice fini par se produire, le fish viens mais il à l’air assez lourd.

Après un fight plein de stress pour cause de piqûre sur stinger au bout des lèvres, je me saisi du joli Pike je le monte et malgré le froid qui anesthésie mes doigt je sent bien que je ne tiens pas le Pike comme il faut, c’est alors parti pour 15 seconde à serrer les fesses en priant que ce dernier ne transforme pas en shaking Pike. Je sort enfin ma main des ouies du Pike et je m’en sort plutôt bien avec quelques petites coupures … Alban envoi nous vite tes gants magiques anti coupure que je puisse saisir les Pike comme des bass et éviter à mes mains de se transformer en steak haché à chaque fois !!!

P1060203 [1600x1200].JPG

P1060204 [1600x1200].JPG

La session se fini sur ce très joli poisson et Etienne me prouve encore une fois qu’il a le feeling pour sélectionner et prendre du joli poisson.

P1060208 [1600x1200].JPG

Très belle session à refaire très bientôt, retrouvez un petit report plus soft sur le blog d’Etienne.

A plouch

Tias

15/11/2010

Serpi master classic version LFJ

 

serpi master clasic.jpg

Le week-end dernier avait lieu le serpi master classique, organisé par nos amis de la bass ac…

Au programme une rencontre ludique et très sportive, avec des fight d’anthologie de zander farceur qui se transforme en montgolfière et des heures de pêche rivé sur l’écran du sondeur à attendre une hypothétique touche de feuille morte.

DSC01032 [1600x1200].JPG

Vendredi soir, on charge la bagnol avec le matos et pour une fois il n’y a quasi rien, 3 cannes et un petit sac de leurre, quel bonheur la verticale !!!!

On prend la route en direction du Gers, les 2 h30 de route sont vite englouti mais c’était sans compter sur le Sébastien Loeb locale qui se crois seul sur les routes du Gers et qui manque de peu d’emboutir mon bateau à 130 km/h en coupant un virage … je voulais lui offrir une aiguille pour feezer ces poissons et bein j’ai changé d’avis je vais plutôt lui offrir un gyrophare qu’il pourra mettre pour avertir les animaux, voitures et autres grand-mère voulant traverser la route.

 Nous arrivons au bord d’un magnifique petit lac de barrage ou nous attendent Fil et Christian.

DSC01012 [1600x1200].JPG

On monte rapidement les cannes et on bouffe une pizza gersoise qui nous rendra malade toute la nuit et pourtant j’avais pris la précaution de ne pas bouffer de fruit de mer.

P1060114 [1600x1200].JPG

Réveil en vrac à 7 h, nos intestin cris leur colère d’avoir à digérer une tel saloperie, on mettra d’ailleurs deux jours supplémentaire à nous débarrasser de ces merdes.

P1060117 [1600x1200].JPG

Arrivé en fanfare à la mise à l’eau et premier problème, la mise à l’eau n’en ai pas une mais plutôt une plage de gravier et sa tombe bien nous on à pas de 4x4 mais une Mégane !!!!

On décide tout de même de mettre à l’eau, on verra plus tard pour se sortir de se merdier.

Second problème les garde nous attendent et visiblement il ont du louper leur concours d’entrer chez les CRS et à légion…

J’ai oublié ma carte à bordeaux sa tombe bien, heureusement pour moi ils ont l’aire plutôt coopératif, on peux donc quand même partir pêcher, ouf sauvé.

Le challenge maxi serpi commence alors le long de la digue avec une perche prise en linéaire, les touches sont inexistante et les poissons pas très motivés.

P1060126 [1600x1200].JPG

On rentre tout de même quelques sandres dont le plus gros explosera littéralement dans mes mains (petit conseil, quand vous remontez un sandre et qu’il fait un bruit de canette de coca qu’on ouvre au moment de le monter dans le boat, c’est pas la peine de vouloir tenter un release).

P1060121b [1600x1200].jpg

P1060134 [1600x1200].JPG

Le reste de la troupe nous rejoins le long de la digue ou tout va se jouer durant le week-end, Fil est en mode master et nous déchire en faisant sandre sur sandre et quelques joli perche de près de 40 et plus.

Le challenge est de prendre la plus grosse serpi de la journée et j’ai déjà un fish de 59 cm pris au ripple grub sa me fais bien marrer et pourtant au dire des autres c’est déjà un lunker pour ici. On reste donc longtemps devant,les autres poursuive leur cueillette et moi je me perds dans mon délire de gros sandres a chercher d’autres zones et à pêcher avec des maxi leurres.

Après un repas vite expédié (fil l’avais annoncé) on repart sur l’eau et plus rien ne se passe jusqu’au soir, on dérive désespérément au milieu de nulle part en ne faisant plus une seul touche.

P1060140 [1600x1200].JPG

DSC01016 [1600x1200].JPG

Le cadre est somptueux !! Quel délire, pas un brin de vend, les Pyrénées enneigées en toile de fond et des températures nous permettant un dernier top less avant l’hiver …

P1060144 [1600x1200].JPG

A la tombé de la nuit l’activité reprends timidement et je rentre encore un 61.5 cm au ripple shad coloris special, sa sent la victoire mais c’était sans compter sur la team cillex qui nous défonce juste avant la fin avec un 63 cm.

P1060156b [1600x1200].jpg

P1060146 [1600x1200].JPG

Fin de la partie, on sort les boat (merci a fil au passage pour son prêt de 4x4) et on fonce au resto pour une bouffe tous ensemble.

Pour le resto on va résumer en une seul phrase « il y’a des gens qui doivent changer de métiers » en effet le service est à mourir de rire et les plats servis encore bien plus, heureusement le dessert était top et la tapenade au poivre customisé par mes soins à bien plue à Nick qui passais son temps a dire « elle est poivrée cette tapenades !!!!».

DSC01046 [1600x1200].JPG

DSC01052 [1600x1200].JPG

DSC01059 [1600x1200].JPG

Acte deux, le maxi serpi classic étant fini c’est une pêche de nombre qui nous attend, les Xpress boat a été customisé grâce aux conseils de Mike, une chaise de jardin et me voilà fin prêt à scotcher l’écran de mon sondeur pendant de longues heures.

DSC01068 [1600x1200].JPG

Petit passage obligé par nos amis les gardes pour leur promettre d’envoyer ma carte de pêche par la poste (courrier parti ce matin d’ailleurs)

 

Aujourd’hui pas de chichi on squatte la digue pour pas changer, ce matin le serpi sont moins active et un peu plus grosse qu’hier.

DSC01102 [1600x1200].JPGLes heures passent et je n’ai que deux serpi d’environs 60 cm au compteur, pour Arnaud la journée ressemble à un parcours du combattant, il fini enfin à décapoter vers midi avec une mini perche horrible qui le suppliera de la tuer tellement elle était moche !!

DSC01074 [1600x1200].JPG

Vers 13 h l’activité remonte d’un cran je continu à prendre un sandre par ci par là mais tout va basculer en l’espace d’une demi heure.

DSC01076 [1600x1200].JPG

Arnaud se transforme en zizi Coppens et nous déchire les uns après les autres alors que nous sommes tous à moins de 2 mètres les uns des autres.

DSC01082 [1600x1200].JPG

DSC01089 [1600x1200].JPG

DSC01091 [1600x1200].JPG

DSC01103 [1600x1200].JPG

Même les sandres pas d'accord n'ont pas pu résister face à la puisance de zizi Coppens mdr !!

DSC01033 [1600x1200].JPG

Il monte un AA'S shad blanc et commence la leçon, il fait touche sur touche et seul fil arrive à tenir la cadence en remontant perche et sandres les uns derrière les autres.

L’activité redescends un peu et fil est déjà loin au score avec je sais plus combien de maxi perche et de sandres.

Sylvain lui a préféré le foot, il est capot et c’est pas la sieste qui va faire qui lui permettra de revenir au score.

sylavain.jpg

Pour ma part je trouve encore quelques sandre par ci par là en faisant parler la puissance des shad AA'S et de l'aiguille à feezer...

DSC01094 [1600x1200].JPG

DSC01110 [1600x1200].JPG

La tempête se profile doucement et il est temps de mettre fin à cette petite sortie serpi qui aura été survolé par la puissance du Fil.

DSC01112 [1600x1200].JPG

Merci encore à vous tous pour votre bonne humeur et une spécial pour fil pour l’organisation et à mon coéquipier.

Retrouvez également le report selon la bass ac sur bass-ac.

09/11/2010

Rösti vs bouillis bordelaise …

Sa fait maintenant un moi que je me ronge le cerveau à savoir, où emmener nos amis suisses à la pêche, en effet jean Claude, John et Samy me font la bonne surprise de débarquer sur bordeaux pour 4 jours.

 

IMG_0013 [1600x1200].JPG

Le temps est pourri et on est passé de 28 à 0° en quelques jours, je pense que leur rêve de bass s’éloigne au fur et à mesure qu’ils se rapprochent de bordeaux la bagnole rempli de matos et de jerricanes d’essences au cas où …

 

Antoine quand à lui, arrive la veille et me file un coup de main pour organiser la sortie de demain, il faut récupérer le Predators boat que numa m’a prêté pour l’occasion (grand MERCI).

Quelques Rhums, on boucle le matos et c’est parti pour un petit dodo de 3 heures avant l’arrivée des suisses qui roule de nuit pour arriver pour le coup du matin.

Les suisses arrivent à l’heure (bizarre) et Greg se joint à nous avec le Dubreuil boat (MERCI kiki) après une nuit blanche au boulot (et oui Greg ne fait pas grève bizarre).

 

 

Départ pour Bisca sud en se disant qu’on aura plus de chance qu’a Cazaux, les équipes se forment et John part avec Greg pêcher les Bass, ils vont galérer pour faire un Bass…

 

Nous on se fait un trip deep fishing sur des hots spots pais les fish sont short bite et ne font que taper nos leurres, la journée va être très longue et on ne fera rien de bien intéressant, les schtroumpfs sont de sortie et sur 8 sandre je n’arriverai même pas à passer les 40 cm, les perches sont tout aussi ridicules et pour des non spécialistes de la verticale, c’est encore plus chaud de décapoter…

IMG_0018 [1600x1200].JPG

 

P1050994 [1600x1200].JPG

 

Heureusement pour nous on finira la journée sur une timide période d’activité, ou quelques perches correctes se suicideront sur nos Hagane, pour nous c’est misérable et pourtant pour les suisses c’est la pêche de leur vie …

 

 

P1050998 [1600x1200].JPG

IMG_0023 [1600x1200].JPG

P1060001 [1600x1200].JPG

P1060005 [1600x1200].JPG

Retour au bercaille vers 21 h les suisses partent prendre une douche, ils nous disent on reviens dans 1 heure …

 

 

23h les suisses sont de retour !!! Je fais cuire les magrets et on passe à table bien tardivement (1h), le repas sera très calme et la fatigue gagne toute l’équipe, il est temps de dormir.

 

IMG_0028 [1600x1200].JPG

IMG_0030 [1600x1200].JPG

Samedi c’est la journée Hourtin, direction mon lac préféré, il fait toujours aussi froid et sa sent le sandre à plein nez.

 

Première heures et premier constat, c’est encore et toujours short bite, Jean Claude fait quelques perche et moi de même, quand aux autre c’est la traversé du désert.

 

IMG_0033 [1600x1200].JPG

IMG_0035 [1600x1200].JPG

Le vent commence à se lever et les vagues rentrent dans le bateau, il va falloir s’abriter, on quitte donc les pointe pour rejoindre the Strike zone de l’autre jour.

 

Sur place, la réalité nous rattrape, les perches ne sont plus là et à part quelques poissons pour moi et John et une perche de 6 cm pour Greg rien ne se passe.

 

P1060008 [1600x1200].JPG

IMG_0039 [1600x1200].JPG

 

On se casse donc une croûte tous ensemble avant de switcher les équipes pour un petit tour dans le nord à l’abri du vent qui monte de plus en plus.

 

IMG_0041 [1600x1200].JPG

P1060006 [1600x1200].JPG

Arrivé sur place on voit une putain de chasse, sauf que c’est chiens qui nagent et des gilets Orange qui nous font des grands signent, les chiens nous prennent pour des cochons … (c’est peut être un peu vrai pour certains lol).

 

Peux de temps après tangus nous rejoins, visiblement il attire les sangliers puisque quelques temps après on aperçoit un maxi cochon traverser à la nage, Tanguy fonce l’enmerder pour pas changer (va pas aux champignons tout seul Tanguy y va finir par t’arriver des bricoles).

Niveau pêche c’est toujours aussi pourri Tanguy et Jean Claude reparte sur les perche et les défonce, Antoine et Samy finissent par faire un Bass et un bec et nous, on se fait défoncer dans la tempête pour quelques petites perches…

 

IMG_0045 [1600x1200].JPG

Au final on se regroupe tous sur une pointe c’est short bite à mort et je me pête le bras à tout les coup en ferrant comme un âne dans le vent …

 

Finalement avec un bonne tartine d’attractant j’arrive à piquer un fish, sa à l’aire solide et se sent le Pike, du coup je bourrine le fish pour le voir avant de me faire couper.

Arrivé en surface, surprise !!!! C’est pas un Pike mais un Jurassik sandre d’un bon 90 cm qui secoue deux fois la tête et propulse mon shad en plein dans ma gueule … (je commence à avoir l’habitude).

Du coup mes nerfs lâche et je balance ma canne à l’eau, cette année est vraiment pourri pour moi, la poisse me poursuit je vais jamais arrivé à faire mon maxi sandre c’est déjà le 5 éme fois…

La pluie arrive avec la nuit et le déluge commence pour les 12 prochaines heures.

Petite soirée chez Greg et Etienne en compagnie de tout la clic pour une soirée « remember It » au programme Brenta, Flipper etc …

Dimanche matin, le réveil est rude et je compte sur la ponctualité suisse pour gruger un peu de sommeil, manque de bol la sonnette me sort du lit…

Dehors il pleut comme vache qui pisse (et cette vache reviens de la fête de la bière) depuis plus de 10 heure et au programme on a une sortie Bass de prévu, sa sent le plan foireux.

Après avoir tenté tout les subterfuges pour esquiver la sortie, genre « j’ai mal à la gorge » ou «je peux pas j’ai piscine » je me vois obligé de les accompagner.

Il pleut encore et toujours et je suis trempé avant même d’avoir le float tube à l’eau, en même temps les suisses sont d’une rapidité étonnante…

En attendant qu’ils soient prêts il me vient à l’esprit la chose suivante :

« pourquoi le gangsta fishing n’existe pas en suisse ? »

Réponse : quand on met prêt d’une heure à préparer son matos garé devant un panneau pêche interdite, on ne fait pas long feu et encore plus quand on a un float tube orange fluo.

On fini par pêcher enfin et le temps est exécrable, je fait monter un joli bass et Antoine arrive à en prendre un petit.

La pluie finie par s’arrêter enfin et Samy à le modjo, il prend un premier fish au jig et enchaine 5 minute après par un joli fish au Fat CB SSR !!!! Du grand Mendès !!!!

P1060011 [1600x1200].JPG

 

P1060015 [1600x1200].JPG

P1060019 [1600x1200].JPG

 

Antoine suit et fait le frangin du bass, un joli cochon bien rond et quand à nous, nous changeons de plan d’eau.

 

IMG_0059 [1600x1200].JPG

Sur le second plan d’eau le cover aura raison des suisses, John arrive à décapoter enfin et Samy fait un Pike et un bass toujours au CB.

 

 

IMG_0063 [1600x1200].JPG

 

Moi je continu ma connerie et prends quelques bass au fond du cover et perd un joli fish en faisant la photo … no comment !

 

P1060023 [1600x1200].JPG

La suite et toujours aussi glorieuse, je perd encore deux maxi fish dans le cover et Antoine continu sa petite cueillette l’air de rien…

 

La nuit fini enfin par nous rattraper et nous rentrons au bercail avant d’aller se faire un petit resto avec toute la clic.

Le lendemain c’est le dernier jour et nous partons sur un private spot pour une journée sous le signe du cover fishing.

Petit passage oblige chez Max à Custom Pêche et c’est parti pour une journée de folie !!!

Le résumé de la journée est simple, cueillette de bass pour tout le monde, nos ami sont aux anges et réalise une des plus belles pêche de leur vie.

 

P1060028 [1600x1200].JPG

Ce petit moment restera dans le fond des tiroirs pour ne pas porter atteinte au proprio du lac qui à bien voulu nous accueillir, il sera se reconnaître MERCI encore !!!!

 

Et voilà la session se termine là-dessus et tout ce petit monde reprend la route le cœur léger et l’esprit dans les nuages.

Merci encore à vous tous pour votre bonne humeur et surtout à David et Numa pour le prêt des bateaux.

PS: pour tout ceux qui pense que antoine est une sorte de cyborg qui ne souris pas ce n'ai pas vrai, sa m'ai déjà arrivé de le voir sourir un fois ...

A plouch

Tias