Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2011

TEXAS LANDES

Lendemain de la compétition float tube, au lieu de rentrer nous décidons de rester pêcher un étang avec le boat de cédric qu’il a gracieusement mise à l’eau pour nous.

A dire des spinner il n’y a pas quantité de bass ici mais des bass de taille correcte, à première vu le plan d’eau à l’air grand mais dépourvu de structures, par contre la profondeur moyenne est de 2.5 m, ça sent bon pour nous.

Nous attaquons donc notre prospection en mode américain le cul vissé sur le siège en balançant des crank en pleine eau.

Au bout d’un quart d’heure flo se fait sècher et ramène un beau bass déchainé !!!!

bass,leurres,lfj,ubz,texas

On arrive rapidement sur les rares arbres qui borde le lac, je monte un jig et pitch discrètement dans le cover, au même moment que l’impact gros démarrage à 2 m derrière, sur le moment je me dis que j’ai merdé et fait fuir un joli bass mais kenini !!! je sens un toc et extirpe un joli bass du cover. Décidement c’est vraiment le texas ici …

 bass,leurres,lfj,ubz,texas

 Sa commence bien et notre manque de motivation laisse rapidement place à de l’exitation, on poursuit la prospection sur une berge avec un joli cassant, malheurseu0ment la berge est aussi vide qu’un parking de club échangiste un lundi matin.

On arrive enfin sur une structure et on se prépare à l’approche du ponton mais sans succès rien ne bouge. Quelques mètres plus loin je vois un maxi bass cuissing sortant de nulle part et nageant surement vers nulle part aussi.

Je tente un cast avec un nouveau « big bite bait » allongé dans le boat derrière le bass pour qu’il me vois pas mais du coup il ne me vois vraiment pas lol ! Je rentente un cast devant ça gueule à l’arrache en me disant que de toute façon il m’a déjà vu. Le leurre tombe et là miracle, le bass ne se barre pas mais mieux encore il descends et prends mon soft, je ferre et la merde !!!! J’avais pas vérifié mon frein qui était tout deserré …

On en rigole et on commence à se dire que le comportement des bass ici est vraiement bizarre, on est au texas ou quoi !?! On poursuit la prospection et j’aperçois au loin un MONSTRO BASS cruissing, confiant je cast mon sammy deux mètres derrière lui mais comme le bass précédent il ne capte rien…

Du coup flo fait le cochon en mode gros ricain texan et il lui cast le plug juste devant la tronche… il démarre et le bass arrive pleine balle dessus, s’en suit ensuite de longues secondes où le bass à le nez dans le leurre et s’énerve mais sans jamais le prendre. Le leurre arrive finalement prêt du boat et  je me dis que c’est mort, il dois forcement nous voir et pourtant … Le bass monte finalement comme une furie et gobe le plug à quelques mètres, Flo ferre et le bass démarre comme une furie, c’est un maxi placard !!! L’action est de toute beauté j’ai l’impression d’être dans une vidéo de ricain au fond du texas à pêcher comme des cochons de gros placard.

La réalité nous rattrape, le fish se décroche et il retente même encore une attaque sans se piquer c’est du délire. Sur le moment on se regarde en rigolant tout tremblant d’adrénaline, dans un contexte différent on aurai eux les boules mais l’action était si belle qu’on est comme des gosses un jour de Noël.

On se perd ensuite un petit moment à pêcher à tout et n’importe quoi dans tout les sens mais je retrouve vite un arbre qui m’attends, je rattaque avec un jig ZPI ¾ avec une super hog, sans pitié !! Je cast en bout de branche et joli bass démarre et me prends sur l’impact, je sanctionne et treuille un joli bass, c’est du délire la moyenne est énorme et nous n’avons pas encore un seul bass en dessous de 45 …

bass,leurres,lfj,ubz,texas

Quelque photos et retente un second cast au fond du cover et en pendule au travers des branches, flo me dis alors  «tu prends des risques kiki » et je lui répond alors « on est au texas ou pas ? ». Je fini ma phrase et prends un toc, je ferre encore plus fort et extirpe un magnifique bass écureuil qui passe gentillement les branches.

bass,leurres,lfj,ubz,texas

Nous retrouvons ensuite un longue période d’inactivité et on retrouve une magnifique zone que je pensais être la plus propice en arrivant sur la plan d’eau.

Je passe au pointer 125 DD, je me fait bloquer, je ferre fort et la canne plie jusqu’au talon à la limite de la casse, le poisson dégaze et démarre tant bien que mal. J’annonce silure à flo et treuille comme un sac pour voir le fish et j’aperçois un reflet orange, je pense d’abord à un silure mandarine mais je me rends vite compte qu’il s’agit d’une magnifique carpe commune qui finira par se décrocher dans le feu de l’action.

bass,leurres,lfj,ubz,texas

Un peu plus loin on va se faire enfler par les bass texan en n’ayant toujourts pas compris ou se situais ce fish qui ont l’air d’être cruising en permanence. On décide donc de gratter un peu plus doucement et minucieusement un belle bordure mais rien n’y fait on ne fait aucune touche … je fini par m’accrocher, je m’approche alors pour me décrocher non sans mal et en foutant le bordel deux joli bass sorte de nulle part et se colle au bateau pour voir ce qu’il se passe, je pitch mon jig comme un sac et les bass descendent pleine balle dessus, c’est du délire.

On va finir la journée comme ça à se faire surprrendre par des bass sortie de nulle part et je prendrais même un joli fish au bevy pop à vue !!! grand moment !!!

 

bass,leurres,lfj,ubz,texas

bass,leurres,lfj,ubz,texas

Et voilà la journée à texas landes se termine avec un score qui n’est certe pas le meilleur de l’année mais pas un fish en dessous de 48 et  l’essentiel c’est qu’on se soit vraiment fait plaisir comme ça ne m’était plus arrivé depuis longtemps, pourquoi prendre l’avion pour aller au bout de la terre quand on a le texas chez soit. Un grand merci à Cédric qui nous a prêté bateau et bagnol en échange de ma chérie qui aura vécu l’apéro du dimanche matin qui se fini le soir vers 23 h.

bass,leurres,lfj,ubz,texas

Une spéciale aussi pour bibiche et christiane qui nous accueilli chez eux pour un soir qui c’est fini en 3 soirs.

10:24 Publié dans Fishing Report 2011 | Lien permanent | Tags : bass, leurres, lfj, ubz, texas