Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2010

Session one love Fishing avec le Irie boat ???

Obligé de quitter bordeaux pour bosser un peu sur Paname, je me retrouve chez mon Breda Irie pour quelques jours de cagnard intense inna babylon city.

Comme toujours Nico est à balle et au lieu de parler boulot on dévie rapidos sur la pêche, le temps est insoutenable et le thermomètre affiche 36 ° à l'ombre ...

Après m'avoir tanné un petit moment j'accepte finalement une sortie Cheyenne fever, la journée commence bien puisqu'il nous manque le matos approprié.

On fonce donc faire les mag du coin pour trouver des hameçons texan, c'est alors que je fait mon premier constat : les magasins sont vide, c'est déprimant ...

Après cette mission et quelques litres de sueur perdu on prépare les affaire tranquille et commence alors la mission, mettre à l'eau le 4.20 pneumatique dans un cagnard de malade.

LE souffle est coupé et nos corps perdent des litres de sueur en quelques minutes, au passage on pause le boat pour respirer un peu et c'est le drame !!!!

On vient de percer le boat sur 20 cm, mais on ne se débine pas, on met quand même à l'eau et c'est alors que ce dernier se transforme en sub surface zod !!!!

P1050091 [1600x1200].JPG

Après avoir rigolé un peu je me rends compte que je n'ai pas mis les bouchons, l'espoir rené alors mais après avoir écopé 5 minutes je me rend compte que sa ne change rien, les boite et la nourrisse flotte et le niveau d'eau ne descends pas.

Pas bien grave il fait une chaleur à crever, du coup on aura les pieds au frais, on part donc pour le fameux spot de Nico.

P1050094 [1600x1200].JPG

Arrivé sur place, premier cast, tanqué + cassé + remontage texan + cast + retanqué !!!!

La merde !!! On viens de pourrir le spot et même si je suis de moins en moins convaincu par les (soit disant) magique spot de Nico, on repart au thermique voir le suivant.

Au bout de dix mètre, l'eau atteints presque mes genoux et l'eau rentre dans le pneu comme si on avais ouvert deux robinets, on a pas vraiment le choix il faut rentrer avant de finir en spot à sandre au fond de l'Oise.

P1050096 [1600x1200].JPG

On accoste enfin après un petit run en mode sub surface runner, on se joue la vie à sortir le boat rempli d'un bon mètre cube de float et on s'affale finalement sur le ponton en sueur.

On va ensuite finir de passer le temps comme des branleurs, assis sur le ponton à pêcher des perches parisiennes de 5 cm ... youhou quel bonheur !!!!

P1050104 [1600x1200].JPG
P1050103 [1600x1200].JPG
P1050106 [1600x1200].JPG

Bon c'est promis la prochaine fois que je viens je tiendrai mes engagements, ne pas pêcher inna babylon city !!!!

 

Retrouver la version du Fishing trip selon Nico sur Irie Pike one love Fishing.

 

14/07/2010

A l’ouest rien de nouveau … quoi que

 

Bon comme c'est dis dans le titre la pêche est toujours aussi pitoyable et du coup j'ai décidé d'organiser une soirée carpe amour, pétanque et barbecue !!!

Grâce à Serge (président de l'AAPPMA de l'eau Bourdes) qui nous a prêté le plan d'eau du lac vert, on a pu sortir les rod pod et les bouillettes pour tenter de se frotter aux carpes amour.

D'ailleurs au passage merci à thomas qui m'a équipé en véritable carpiste avec tout ce qu'un bon carpiste doit avoir : bière, betcher, radio, barbecue ...

On commence fort samedi après midi en regardant le match de la

Manschaft avec Pascal et Olivier, on en profite pour enfoncer le clou avec ce match de fou furieux qui se fini avec un magnifique 4/0 !!!

Une fois le match terminé on attaque l'installation confiant, le secteur est bien quadrillé et les montage aussi nombreux que variés.

Le reste de la clic arrive enfin, nous voici au grand complet (Mike, Numa, Sandra, Pascal, Olivier, Patrick, Max, Denis, Stef, Hasiye, mon frère, David) c'est bizarre mais quand on parle de pêche de carpe tout le monde viens.

Les choses sérieuse peuvent enfin commencer, cœur de canard, barbac, houmous, salade, picole et pétanque, sa commence à ressembler à une vrai nuit carpe.

 

P1050038 [1600x1200].JPG

La soirée bas son plein et à part des touches éclaires inferrables rien ne semble vouloir se passer. Convaincu que les touches vont pas tarder on continu nos discussion autour d'un Pascal au plus haut de sa forme qui accompagne nos dire de quelques notes d'accordéon tout en gardant un œil sur nos cannes.

 

P1050040 [1600x1200].JPG

Il est bientôt 4 h du mat, les derniers soldats finissent pas rentrer, il ne reste plus que la nuit le calme du lac, Denis et mon frère.

Je fini par m'endormir pour 3 petites heures, allongé dans l'herbe à côté de mon lit de camp que j'ai emmener pour décorer, face au lac et bercé par le doux chant des grillons et des carpes qui saute.

Mon frère a moins de chance lui, dès qu'il s'endors il se réveille en sursaut alerté par un bip qu'il n'arrive pas à identifier, après quelques heures, il finira pas se rendre compte que c'est le portable de Denis qui n'a plus de batterie et non les détecteurs.

Le jour se lève gentiment et ce n'est pas les touches qui nous aurons empêché de dormir, on repositionne toutes les cannes et un détecteur s'emballe discrètement, je prends la canne et envoi un ferrage de fou furieux, pour une fois le poisson est pendu, enfin !!!!

En effet j'ai au moins eux 10 départ de merde dans la nuit sans jamais pouvoir sentir un poisson au bout, le combat est bref et la petites carpes arrive à l'épuisette, quel délivrance !!!!

 

P1050042 [1600x1200].JPG

 

Dans les minutes qui suivent mon frère déroule une autre carpe et même tarif, toujours pas d'amour en vue mais une jolie carpe qui a enfin réussi à sortir Denis de son betcher.

 

P1050044 [1600x1200].JPG

 

Ces quelques touches nous remotive on commence à y croire tout doucement, Pascal et Patrick et Pascal sont déjà de retour au bord du lac alors que David cuve encore dans le coffre de sa caisse, je propose donc à pascal d'aller pêcher au leurre avec une de mes cannes.

Dans les 5 minutes qui suivent, Denis prend une tape dans sa canne mais rien ne se passe, il attend 15 minutes et remonte la ligne.

En ramenant il comprends vite que quelques chose cloche, sa ressemble à une croche mais sa met des coup de tête, en voyant le fil serpenter de droite a gauche et le combat on commence à se pauser des questions...

Arrivé prêt du bord on vois un reflet blanc et allongé, c'est peut être enfin ce qu'on ai venu chercher, un amour ?!!!

Et bien non c'est un Pike de 98 cm pour 7,5 kg qui se faufile dans l'épuisette ... et le pire dans tout sa c'est qu'il est piqué par la gueule !!!

P1050052 [1600x1200].JPG

Pascal accourt, on est tous scotché. Déjà que les Pike de la région de bordeaux ont un comportement bizarre mais là c'est le summum de la connerie !!!

Au passage Denis bas son personnal best à la bouillette et moi j'en rigole encore de frustration.

P1050076 [1600x1200].JPG

L'après midi va se finir sur la même thématique, cuisson au soleil et même le battle pêche au coup avec David n'y changera rien, en 3 heures de pêche je fais 3 ablettes dans 3.50 m de fond et un gardon...

Voilà la session se finira là-dessus, peut être que la prochaine fois on arrivera à prendre un amour en pêche au spinner.

 

Tias

 

02/07/2010

Si c’était de famille, si seulement …

Tout d'abord comme vous avez pu le voir le site est en reconstruction, alors il faudra faire avec les petites coupures et mise en page foireuse et comme pour les travaux public on décide de faire sa en plein pendant les départs ...

 

En parlant de départ mon frangin est là depuis une semaine avec sa miss pour faire des petites vacances boulot et aussi quelques sorties pêche.

La pêche étant toujours aussi difficile j'avais pas de quoi faire un report et après une semaine de capots pour mon frangin il fallais faire quelques chose.

On part donc se faire une session tube, et après une heure de bouchon en plein cagnard on arrive sur le spot dégoutté, collant et fatigué.

On gonfle les tubes et c'est la première sortie float tube pour le frangin mais aussi sa première sortie casting, je lui monte donc une basirisky (pour faire simple) sur ma LC flipping (au moins il risquera pas de louper ces ferrages) et c'est parti.

Au bout d'une bonne heure et demie sans rien voir, il prend son premier gobage dans un herbier et voici son first bass en tube et en casting, 46 cm !!!!

P1040933 [1600x1200].JPG

On tape quelques photos, je repart plus loin et continu a chercher ma vache en pleine eaux mais rien ... je fini par casser sur un bass de 25 et il repart avec mon sammy 65, j'aurai du vérifier mon nœud.

Mon frangin lui continu son bonhomme de chemin et loupe quelques fish, j'ai bien compris que sa se passe avec une basi mais j'en qu'une et c'est lui qu'il l'a.

Je me suis rapproché pour l'imiter dans les bordure avec d'autre frog, mais c'est encore lui qui se fait exploser sa basi, le combat est solide et je me rends vite compte que le fish aussi (lui d'ailleurs aussi).

Photo ... 50 cm et Pan !! Prends toi sa dans ta face.

2 [1600x1200].jpg

La nuit commence à tomber et je fini ma soirée en pétant ma paire de Oakley à 300 euros, je passe devant le frangin à la frog mais rien a faire lui seul à le modjo et fait monter des fish.

Au crépuscule j'entends un gros bruit sourd et vois un cochon nager sur la queue en surface comme flipper, il envoi deux trois chandelle et sonde comme un goret sous le float du frangin.

Il fini par le gripper avec son pouce et en le voyant prendre ces deux main pour le soulever je comprends vite ...

P1040954 [1600x1200].JPG
P1040958 [1600x1200].JPG

53 cm avec un gueule de vache !!!! A une autre période de l'année je pense que le poids aurai été tout autre mais malgré tout quel magnifique fish.

Et voilà sa c'est fait il nous faut rentrer il fait nuit et j'ai été assez humilié comme sa, si seulement le modjo était de famille on aura i fait une pêche de fou.

A plouch

Tias

25/06/2010

Biscatroce 2

La crise de boulémie de schtroumpf étant passé il me fallais reprendre un cours normal en programmant une sortie bateau pour conjurer le sort.

En effet les même si les pêches à pieds me rappel d'où je viens et me procure des grandes joies j'était en manque de grands espaces et de liberté.

Ne voulant pas prendre de risque je propose à Jules et Arnaud une sortie zander master car j'ai pas l'impression que les autres fish se soient réveillés et en plus si y'a bien un poisson cette année qui me boude pas c'est bien les sandres...

Samedi matin je commence par monter l'attelage de Arnaud sans notice et  avec un cheminement très simple : on démonte tout et après on verra ...

P1040874 [1600x1200].JPG

Une fois le puzzle remonté, je passe au lac vert pour un tournoi de pétanque (ou on se fera humilier par les gamins) pour récupérer ma bagnol qui aura même eux le temps de se faire emboutir par un crétin (il aura suffis de prêter ma caisse 4 heures).

Dimanche matin feu patates on dégage enfin à la pêche prêt à en découdre et au vue de la pêche et du nombre de bateau sur le lac (on est seul au monde) je décide de commencer par mon sauve bredouille...

Première dérive sur la strike zone, Arnaud descends son Super Fluke Zoom coloris Baby Bass et Pan !!! Voici le premier joli zander de la journée.

zizi5 [1600x1200].jpg

Un quart d'heure plus tard Jules se faire stopper !!! Le poisson à l'aire correcte et en effet malgré la photo qui ne rends pas bien il nous fait un zander de prêt de 2.8 kg.

jules [1600x1200].JPG
Sa sent bon pour les autres mais moi j'attends toujours mon maxi fish...

En attendant de trouver le bon leurre, Arnaud en profite pour refaire encore un joli sandre, décidément ce pit est magique.

zizi3 [1600x1200].jpg
zizi4 [1600x1200].jpg

Je change le sens de la dérive et repasse en pêchant décollé sans animation, c'est là que je me prends une timide touche, je ferre et c'est le drame ...

Ma tresse à fait une boucle sur l'anneaux de tête, je corrige l'erreur d'un petit coup de poigné efficace et commence le treuillage du fish.

Au bout de deux mètre je me fais stopper net !!! Et voilà que le carbone chante, ma canne est plié en deux et apparemment y'a une maman au bout.

Je reprends le dessus et force la bête à monter mais visiblement c'est pas gagner, le fish sonde encore violemment et je me voix obligé de rendre la main ?!!!!

Arrivé deux mètre sous le boat perde de contact, c'est le DRAME !!! Le fish se déroche sans que je puisse voir de quoi il s'agit.

Je jette ma canne dans le boat et tombe à genoux dépité, pendant ce cours instant je pris pour voir arriver mon shad soit découpé en me disant que ce n'était qu'un gros bec soit poncé par une moustache.

Le verdict tombe, le shad est bien pincé avec deux gros trou caractéristique en plein milieu ... je viens de perdre encore une fois le poisson de ma vie, décidément il y'a comme une odeur de poisse qui me colle à la peau en ce début de saison 2010.

Je sais que sa ne sert à rien de s'énerver et que sa n'aura que pour conséquence de me faire douter encore plus mais le mal est fait je n'arrive plus à me concentrer et je ne ferrerai même plus les quelques timides touches que j'aurai durant la journée.

La journée sera longue et parsemée de découverte d'autres pit plus intéressant les uns que les autres, mais la déconnade et le manque de sérieux prendront le dessus.

jul&zizi [1600x1200].jpg

On ne fera plus rien de bon à part perdre des leurres sur un lac ou j'en avais encore jamais perdu, sûrement un conséquence de la schtroumpf partie ...

A plus Tias