Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2010

Power bète power ...

Samedi dernier, le temps été annoncé crassou, comme depuis plus d’un moi on se prend toute la pluie qu’on a pas eux cette année dans la tronche. A ce jeu là on a beau faire les beaux, nos bateaux et nos corps subissent les assauts des entrées maritimes qui transforme le lac en mer tous les 15 minutes avec de grosses rafales glacées et des gros grain de pluie, neige et grêle …

Les pêches de merde s’enchaînent et se ressemblent mais malgré tout on persiste à aller pêcher encore et encore …

Ce samedi la victime est toute choisi, sa sera Etienne que je n’ai pas eux de mal à convaincre après les quelques tournées servi par notre pote LUIS à la Calle.

Samedi, départ 10 h comme des touristes, l’Xpress est attelé au 4x4 mobile de Etienne et nous fonçons en direction des grands lacs malgré les retours mauvais que nous avons eux des autres. Le bateau est à l’eau vers 11h après avoir esquivé Ricard man qui à tenter de nous leurrer avec le master coloris de Lacanus, le jaune bien sur…

Au lieu de partir gratter comme des jambons dans le profond, Etienne m’oriente plutôt sur une pêche dans les 4 mètres d'eau, d’après lui les bait fish rentrent dans les ports et les pikes et sandres devraient pas être bien loin.

P1060179 [1600x1200].JPG

Première dérive, on se complète mutuellement en pêchant au shad en linéaire tout les deux, Etienne est en orange avec un Giant Ripple Shad et moi je change de shad tout les 4 lancés.

Finalement j’arrive à prendre une saucisse qui viens se suicider sous le bateau et le pauvre subira un maxi ferrage de ma LC pitching 7 pieds. On replace le bateau, le vent souffle fort et les grains passent en nous glaçant les mains.

Seconde dérive, je change encore et toujours de bait pour trouver le bon combo, finalement je passe avec ce qui est devenu mon classic, un Ripple Grub Bulk en 16 cm coloris perche. La réaction ne se fait pas attendre, je prend un gros mou, lui prends un gros ferrage dans la tronche et voici mon second Pike…

P1060184 [1600x1200].JPG 

Vu les pêche de merde que j’ai fait cette année sur ce lac sa sent la pêche de l’année.

Le grain passe enfin et le soleil ressort, on retente une dérive, Etienne prends une grosse croquette sous le boat et surprise !!!!! Comme dirai Fil voici Davy croquette qui à croqué et craqué son slip en gobant le Ripple Shad Giant orange de Etienne.

P1060187 [1600x1200].JPG

P1060191 [1600x1200].JPG

Et voilà la prophétie est en cours et je perd ma concentration grâce à ce conard de sandre qui me fait douter de mes choix, y’a 5 minutes je pêchais le Pike maintenant je pêche ni l’un ni l’autres …

Etienne quand à lui ne change rien il prend un gros mou et casse au ferrage !!! Et voilà il viens de perdre son titulaire et son personnal best et pestera tout le reste de la journéee après ce Pike voleur de shad qui lui a volé son seul ripple orange. Le vent tombe gentiment et le soleil sort son nez, manque de bol les fish eux lâche l’affaire et les touches disparaissent avec le soleil. On part se perdre en eau profonde pendant une bonne heure et à part 3 bonne poussés inferrables on ne verra rien d’autre qu’un écran de sondeur désespérément désert.

On rentre finalement sur le spot de départ, je change tout et test les leurres souple de mister Alban, Castaïc Jerk J series. Convaincu qu’il n’y pas une perche à faire, la polémique est lancé sur le bateau et les vannes fusent, premier cast, j’anime à peine le bait en linéaire et première perche. Je marque le point alors que Etienne n’est pas convaincu que les perches se trouvent là, on repasse encore une fois avec le frangin du Jerk J mais en swimming cette fois ci et seconde perche au bateau.

P1060195 [1600x1200].JPG

Les brochets, quand à eux ne croquent plus, visiblement le vent tombant a stoppé définitivement l’activité de ceux-ci. Les perches elles aussi ont disparues, je passe alors au Split Belly et me fait prendre sur le fond, le fish refuse de monter mais ne se bas pas des masses, je me méfie en pensant avoir la surprise d’une poutre mais Etienne est catégorique sa dois être un encore un shallow zander.

P1060197 [1600x1200].JPG

P1060199 [1600x1200].JPG

Après cette énième démonstration de la débilité de la pêche en ce moment, on tente le tout pour le tout en pêchant en verticale dans 3 m…

Je monte donc le classic Super Fluke bait fish silver et on commence un petit tour de chauffe, un écho sympa arrive au sondeur et je perds le contact du leurre, je baisse le scion et ferre comme j’ai l’habitude de ferrer en verticale, à savoir comme un porc !!! Je pense que si lres sandres devaient donner un surnom à mes leurres il l'appelrai l'élastic ascentionnel...

La sanction est immédiate, j’ai l’impression d’avoir ferré un bloc de béton, la tresse explose sans même que le poisson ai bougé… Etienne est mort de rire et je viens de comprendre les limites de la verticale dans 3 mètres d'eau.

La nuit pointe le bout de son nez, Etienne déplore le fait de ne pas avoir pris de Pike aujourd’hui, la touche libératrice fini par se produire, le fish viens mais il à l’air assez lourd.

Après un fight plein de stress pour cause de piqûre sur stinger au bout des lèvres, je me saisi du joli Pike je le monte et malgré le froid qui anesthésie mes doigt je sent bien que je ne tiens pas le Pike comme il faut, c’est alors parti pour 15 seconde à serrer les fesses en priant que ce dernier ne transforme pas en shaking Pike. Je sort enfin ma main des ouies du Pike et je m’en sort plutôt bien avec quelques petites coupures … Alban envoi nous vite tes gants magiques anti coupure que je puisse saisir les Pike comme des bass et éviter à mes mains de se transformer en steak haché à chaque fois !!!

P1060203 [1600x1200].JPG

P1060204 [1600x1200].JPG

La session se fini sur ce très joli poisson et Etienne me prouve encore une fois qu’il a le feeling pour sélectionner et prendre du joli poisson.

P1060208 [1600x1200].JPG

Très belle session à refaire très bientôt, retrouvez un petit report plus soft sur le blog d’Etienne.

A plouch

Tias

29/05/2010

Le blog de Etienne

Et voici que msieur Fleurant débarque chez Pure fishing, il aura tout changé cette année : bateau, voiture, matos y manque plus que le lapin !!!

Les sandres vont avoir mal aux dents ...

P1030065.jpg
Cliquez sur la photo pour accèder à son blog