18/09/2014

Boutique Ernesto tackle

La boutique ernesto viens d'ouvrir, des leurres de qualités que je fais avec mes petites mimines, enjoy it !!

ernesto tackle, lfj, lothy, garage craft, black bass

AHGL victoire !!!

Voilà maintenant quelques années que je participe à la compétition AHGL à Biscarosse et je dois dire que je ne m’en lasse pas. Une ambiance sympa, des gens souriant et une organisation irréprochable.

L’année passée je n’avais pas pu y participer et j’attendais cette date avec impatience, les pré fishing avaient conforté mes idées et le fait de remonter sur le bateau avec mon amis Arnaud me rendais nostalgique et très heureux à la fois.

lfj,lothy,ahgl,biscarosse,leurres,ernesto tackle,biwa,brochet

Après une petite soirée chez jean (UN GRAND MERCI POUR VOTRE ACCUEIL)  avec les amis à discuter et préparer les cannes je me retrouvai une énième fois réveillé en pleine nuit à scruter la lune car Morphée n’étais pas au rendez-vous. La nuit fut donc courte et teintée de questions rapidement effacé par un levé de soleil qui me fit même arrêter la pêche pour immortaliser le moment … il y’a des jours comme ça où ça sent bon dès le départ et pourtant …

lfj,lothy,ahgl,biscarosse,leurres,ernesto tackle,biwa,brochet

Mise à l’eau rodéo,  le bateau ne démarre pas, la remorque reste accrochée au manitou et pour cause puisque la goupille était encore dessus … ?? On arrivera finalement à tous partir à l’heure avec le booster de batterie embarqué car la batterie du Nitro présente des signes de fatigue.

Rapidement je prends un Pike maillé avec mon Spinner Ernesto mais les suivant se font un peu attendre, on cherche, on prend des touches mais toujours pas de pattern en vue. Arnaud enchaine un second Pike maillé puis un 3ème et un 4ème, ça sent bon pour nous visiblement  aujourd’hui c’est palette.

lfj,lothy,ahgl,biscarosse,leurres,ernesto tackle,biwa,brochet

Après un premier saut pour faire mesurer (merci le booster de jean sans quoi nous n’aurions pas démarré) nous retournons sur notre zone et croisons deux locaux qui nous annoncent 10 poisons maillés … Sur le moment je me décompose avant qu’il ne nous annonce ne pas participer à la compétition, mais alors comment prendre le truc ?

« Cool au moins ils ne nous passent pas devant » ou bien « et merde si même eux nous taules à la cuillère vaironnées  alors je n’imagine même pas les autres équipes » 

Le soleil monte et chauffe, le lac est pétole et les «short bite » se poursuivent, je rentre un 5ième Pike toujours au Spinner Ernesto puis il se produit l’impensable. 

Je reprends une touche, je ferre et ramène un keeper pris au bord des lèvres, je le jette littéralement dans l’épuisette, il se décroche en plein vol, Arnaud lève l’épuisette ouf c’est dedans !!!! On cris de joie et on se congratule en explosant de rire avant de baisser les yeux vers l’épuisette qui est vide !?!!??

Moi :« Mais ou est ce foutu brochet ??? »

Arnaud : « Je crois que l’épuisette a un trou »

Moi : « Non !!! J’espère qu’on ne va pas le regretter, tu vois c’est pour ça que je n’utilise pas d’épuisette mdr »

Petit atelier couture, c’est réparé mais mon quart d’heure poisse continu et se transforme en demi-heure puis en heure.  Je décroche plusieurs fish au ferrage, je casse plusieurs fois au lancé, j’échappe un Pike qui me mort jusqu’au sang …

Finalement Arnaud poursuit sa popote au divinator fire tiger, nous  n’en somme qu’à 9 brochets, je suis inquiet surtout qu’on nous a parlé de l’indien qui aurai déjà cramé trois fiches de mesures …

Nous changeons de zone et le pattern évolue,  la tenue des fish est différente, il y’a très peu d’eau, les poissons sont encore plus short bite, il faut pêcher très vite, ça sera donc divinator blanc 55 g en plein soleil à Burner à mac 2.

lfj,lothy,ahgl,biscarosse,leurres,ernesto tackle,biwa,brochet

Je sais que sur cette compétition la dernière heure est cruciale car les fish se remettent en activité, il va falloir que je me sorte les doigts car Arnaud, a lui, tout défoncé !

En 30 minutes j’enchaine, 1, 2, 3, 4 pike, il ne reste plus que quelques minutes, les commissaires ne sont pas loin et notre fiche de mesure est pleine!! Pan et  encore un dernier !!! Et de 15 pike maillés, je pense que là on est pas mal en tout cas on s’est fait super plaisir.

On finit donc premier, il va falloir retourner se geler les burnes chez l’ami jean- jacques en Irlande !!!

lfj,lothy,ahgl,biscarosse,leurres,ernesto tackle,biwa,brochet

lfj,lothy,ahgl,biscarosse,leurres,ernesto tackle,biwa,brochet

Un dernier grand merci aux gens qui me soutiennent leurre de la pêche, navicom, hpa et à mon amis Arnaud ainsi que tous les proches. Petit clin d’œil à l’apache et la cheyenne ;-)

lfj,lothy,ahgl,biscarosse,leurres,ernesto tackle,biwa,brochet

30/06/2014

EL GUERRERO Part 3

Day 4 : Tonton et lalo

Aujourd’hui nous faisons route sur le commanche, direction les iles immergées au milieu du lac, ce matin il fait beau et très chaud mais ça risque de ne pas durer.

A part les spectacles de la parade nuptial des aigrettes et des cormorans nous ne ferons pas grand-chose, je vais trouver deux Bass maillé au crank puis plus rien. Tonton va  finalement se faire casser au Spinner à la touche et le guide prendra un keeper à la craw.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

L’après-midi nous allons changer de zone pour pêcher le bush, tonton n’arrivera malheureusement pas à rentrer un Bass et seul un 50 viendra se suicider sur mon Seven 2.0 deux mètre devant le boat !!!

La journée fut vraiment sympa malgèrs le manque de touches et nous finirons en apothéose avec des lumières complètement folles.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Les autres ont également eux une journée difficle et Ryusuke, quand à lui va enfin faire un giant bass avec l'ami silverio of course.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Day 5 : Fernando le muet

La nuit dernière une perturbation est arrivée, il fait froid et il pleut et notre guide nous emmène à nouveau au barrage. Contrairement à nos attentes nous voyons rapidement des poissons cruising et les touches ne se font pas attendre. Après quelques pins nous décidons de passer en mode deep cover Antoine en Texas et moi en alternant jig et Seven 2.0.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Au cours de la mâtiné j'aperçois une forme au fond de la couche, je tente alors de parler à notre guide qui malgré son sourire ne décroche pas un mot et même pire lorsqu'on lui parle il nous regarde et ne nous réponds même pas !!! Je commence à croire qu'il ne sais même pas parler espagnol !

Pour moi il n'y a pas de doute c'est un gator, je lui pause la question il me fait non de la tête, nous avançons à l'électrique et là ça deviens vraiment flagrant, Antoine lui aussi vois la bête.

Pour le guide c'est toujours un bout de bois alors que nous ne sommes plus qu'à une dizaine de mètre, je lance alors un seven dessus et là boom gros démarrage le gator fonce sur le seven !!!

Je retente alors encore un fois ma chance mais rien n'y fait le gator est trop spooky, après ce petit moment d'euphorie le guide me lance "c'était bien un gator !!!"

Je regarde Antoine et nous explosons de rire !!! Il est temps de rentrer manger.

L'après midi nous ne repartons pas sur la même zone, les autres ont touché de joli fish, le guide décide donc de les suivre. Nous allons faire quelques pins alors que les autres boat enchaine quelques giant bass !!

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Day 6 : Le chat

Dernier jour, dernière possibilité de faire the lunker, je pars avec Lécha et Jeremy, aujourd’hui on dépose le cerveau, ça sera Spinner chartreuse toute la journée. Au bout d’une heure avec un tas de kiss bite je fini par trouver le truc et prends un Bass de 50 cm puis rapidement ses deux frangins du même calibre. Les autres bateaux enchainent les grosses prises et notamment tonton Ozga qui se déchaine et défonce un maximum de lunker, visiblement le fait d’avoir récupéré ses bagages et donc changé de slip le transcende littéralement.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Le pauvre Jeremy ne verra rien de la matinée et même la petite sieste au bord de la piscine n'y fera rien, il finira tout de même par trouver le bon combo dans l’après-midi mais nous n’arriverons, ni lui, ni moi à prendre un 5 kg.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Nous avons tous tourné sur la même zone et sabine, bertrand, tonton refond une giant chacun alors que ryusuke nous met tous une fessé avec deux maxi fish.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Le soleil fini par disparaitre et nous devons rentrer, sur la route nous croisons Antoine et sabine en panne !!! Match nul nous avons eu 4 pannes chacun mais ça c’était avant de rentrer vers le camp…

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Sur la route notre thermique nous lâche !!!! Nous sommes tous mort de rire et nous rejoignons Numa, Ryu, Manu et Lalo dans le ranger histoire d’être sûr de pouvoir rentrer.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Le séjour se fini donc sur un score plus que mitigé pour ma part mais c’est aussi ça le voyage, la météo n’a pas été de notre côté mais le lac a réellement un potentiel de malade et  la nature est époustouflante.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Petite soirée avec toute l’équipe, l’ambiance est super bonne et je commence à avoir le cœur gros à l’idée de rentrer en France.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Il faudra que je revienne absolument et Silverio me proposera même de rester avec eux pour faire les compètes, j’avoue que j’y ai tout de même pensé.

Nous repartons quelques heures plus tard après une courte nuit et le retour va s’avérer bien plus rodéo que l’aller avec des avions ratés, de gros temps d’attentes, des bagages perdus …

J’ai vraiment apprécié ce voyage, je voulais remercier tout le groupe pour leur bonne humeur et toute l’équipe de guides et aussi Salvador et Joël.

Promis je reviendrai au Big Bass Lodge de Guerrero alors avis aux amateurs me contacter si vous avez besoin d’infos.

A plouch

Tias

PS: merci pour les photos, ryusuke, tonton ozga, numa, antoine, sabine, bertrand.

26/06/2014

EL GUERRERO Part 2

Day 2 : Branle soquette

Après le petit debrief de la veille il est clair que je ne repartirai pas avec le même guide je commence doucement à me dire que demain ça va vraiment rigoler car les autres ont tout de même touché pas mal de fish et notamment sabine avec un joli 3 kg.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Petit soirée légèrement festive, je me transforme en producteur de porno amateur marseillais, si avec ça je défonce pas tout demain ...

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Gros dodo, réveil aux aurores, petit dej de champion avec œuf et jus de café sans gout à l’américaine et c'est parti. Je me rends alors compte que j’ai oublié mes lunettes de soleil et au Mexique c’est vital, je fonce donc au gite et à mon retour tout le monde c’est barré, je retrouve manu assis dans le même bateau que la veille le sourire jusqu’aux oreilles car lui, ne sais pas encore ...

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Je pète rapidement un câble mais manu me garantit que ça va bien se passer. Nous attaquons la journée au barrage sur un bief ou les autres ont touché hier de joli poissons, bertrand est juste à côté de nous et nous pêchons systématique la berge opposé de la leur, je comprends rapidement que le guide n’a aucune idée de ce qu’il fait, il suit juste les autres mais nous ne sommes jamais du bon côté !!!

Vers midi j’ai pris seulement un Bass de 40 cm et manu deux pins au vibration, les autres ont eu fait un gros carton juste devant notre nez. On décide donc de prendre les choses en main et manu tente de jouer le diplomate, nous changeons de spot pour une magnifique baie, manu demande alors « tu crois que y’a du fish ici ? » réponse du guide « je ne sais pas en tout cas y’a de l’eau !!! » Manu pète de rire alors que moi je commence à avoir des envie de le balancer aux alligators.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Je m’accroche dans le cover au-dessus d’une branche immergé et n’arrivant pas à me décrocher je m’approche quand soudain le guide me cri de STOP !!!! Je ne comprends d’abord rien avant de voir un maxi gator démarrer juste devant moi, en effet la branche étais un alligator et genre un très gros !

Nous attendons d’abord un instant avec manu, caméra au point pour voir s’il montre le bout de son nez, après quelques seconde je regarde manu et je lui dis « tu crois que ça peut rester combien de temps en apnée un gator ? »

Réponse de manu « des heures ? » 

Moi « au moins !!!! »

Manu « on se casse ? »

Moi « en chercher un autre ou pêcher ? »

Manu « on va filmer les tortues plutôt »

Notre guide va finalement s’avérer être meilleur pisteur de gator que de Bass, nous allons encore en croiser un gros avant de lui sommer de se barrer de là car à part des gator et des tortues il n’y a rien.

 

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Sur la route je lui somme de stopper pour tenter une berge de sable battue par le vent, je passe alors au minnow et prends rapidement deux Bass qui étais suivi par tout un banc. Nous n’avons pas le temps de reprendre la dérive que le guide bouge.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Manu lui somme alors de rejoindre le spot qu’il avait pêché la veille avec les autres, le guide acquiesce et nous nous faisons une grande traversé de lac. Nous arrivons finalement sur une zone identique aux autres, je ne le sens pas du tout et même manu déchante.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Après un peu de pêche dans le vide intersidérale le guide perds l’hélice du thermique … je crois que ce sera la meilleur nouvelle de la journée. Nous ressortons donc à l’électrique et je découvre la zone parfaite que je voulais pêcher, des arbres mort immergé dans 5 m d’eau. Je demande alors au guide si il pense qu’il y’à des fish à prendre et il me répond non, l’eau est trop trouble d'après lui. Du coup je monte un crank, je lance, je prends une touche, je relance et pendu !!

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

On se regarde avec manu et je me dis que ça ne sert à rien de s’énerver, manu remonte un canne et on se prépare à pêcher la zone, pendant ce temps le guide attrape une canne et se met à pêcher en chiant Bass après Bass … je pose alors ma canne en me disant qu’il n’y a vraiment  à faire.

Après une heure et demie d’attente, on vient enfin nous remorquer, ouf cette journée se termine enfin.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Apéro debrief je n'ai même plus envi de parler, les autres équipes ont fait du fish, une chose est sur je ne repartirai pas avec l'autre brêle demain.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Day 3 : Silverio ou l’oncle caché  à chauvix :  « moi j’ai 60 ans je n’ai jamais travaillé de ma vie, la vie c’est la pêche, les copains, les femmes et la picole » 

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Je pars avec le top gun des guides, Silverio et de nouveau manu histoire de conjurer le sort…

Au réveil je me rends compte que ça ne va pas être facile, le vent souffle monstrueusement et le lac ressemble à la mer … Nous faisons route dans des vagues énormes et certains ferons même demi-tour de peur de se foutre au tas. Nous avons de plus en plus de difficulté et je me rends compte que le boat à un problème, nous devions donc rapidement vers la berge sur le même spot que hier !!!

Rapidement ma gorge se sert, je suis au bord de la crise de nerf, il est hors de question de pêcher ici, manu explique la situation au malheureux guide et nous reprenons la route du camp.

Arrivé sur place Silverio switch le champion boat pour une des petites barcasses et nous voilà reparti pour une traversé  du lac ou de la mer devrai-je dire, une fois sur place je commence à rêver à de gros pépères...

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Une fois à l’abri Silverio conseil un Magic Swimmer à manu qui s’exécute, pour ma part je ne suis vraiment d’humeur à essayer des trucs, je reste donc avec mon gancraft et mon seven 2.0.

Silverio guide le boat à la main et donne les directions de l’autres, soudain je vois Silverio attraper l’épuisette et la rapprocher de lui, il insiste bien en montrant à manu un arbre qui ressemble à tous les autres et là PAN !!!! Monstro Bass !!! A peine piqué, aussitôt bridé et épuisé !!!

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Voici enfin un vrai Bass mexicain, manu est euphorique et je me rends enfin compte du potentiel du lac. Plus tard je vais me faire suivre par un Bass que je pensais faire 5 kg mais le guide finira par m’avouer qu’il fessait au moins 6 kg !!!! Petit casse-croute du midi, le vent faibli mais pas manu, qui reprends rapidement place à l’avant et refait un cochon Bass avant même que je puisse monter ma canne … décidément Manu à la puissance today.

lfj,matthias lothy,giant bass,big bass lodge,predators

Dernière parti bientôt, il faudra patienter ...